Skip to main content
Fb

Renaissance

20.00

Le romancier Philippe MURCIA

 

« Pour le commun, ce qui ne peut être vu ne peut être cru. Mais pour Robia, être tué de deux balles dans la tête signifie que l’on veut abimer, atteindre sa victime mais également sa famille, ses proches et tous ceux qui voudraient se recueillir. Le groupe corse appelé « la brise de mer » salissait la mort de leurs victimes pour augmenter l’angoisse ou la couardise de leurs opposants ».

« La mort d’un flic est avant tout une cause d’état, la famille est à peine tolérée sauf à se soumettre aveuglément aux initiatives. Son décès doit être utile, l’honneur ou la dignité peuvent se négocier facilement contre une volonté de poursuivre confortablement une carrière. Devant les journalistes, lors des interviews, les politiques et hauts fonctionnaires s’approprient tous une part du défunt. Chacun se paie sur la bête. La mort d’un flic c’est une façon rapide de parvenir à la notoriété avec une diffusion nationale garantie, peut-être même internationale alors allons y gaiement et surtout, grossissons le vocabulaire et la posture ».

 

Le second volet des enquêtes du Commandant Robia. En proie à des tourments personnels, il plonge dans une enquête, simple au départ mais qui le mènera de Nice à Marseille puis en Corse et qui le confrontera aux affres les plus abominables de son métier.


Disponible

ISBN: 978-2-491785-00-0
Disponible
Belle couverture broché 140/210

EXTRAIT EN PDF

Description

Informations complémentaires

Poids 0.500 kg
Dimensions 3 × 140 × 210 cm

Avis

Il n'y a pas encore de critiques.

Soyez le premier à laisser un avis “Renaissance”

Panier